Se sentir seul

Sommaire

Se sentir seul n’est pas toujours un choix, mais parfois une contrainte qui peut être difficile à vivre au quotidien. Cette solitude peut avoir des conséquences importantes sur la vie quotidienne, d’un isolement social à un véritable un mal-être. Certains troubles psychologiques sont particulièrement associés à la solitude. On vous explique tout dans cet article.

Que veut dire « se sentir seul » ?

Même entouré, on peut se sentir seul

Se sentir seul est une émotion qui se traduit par ne pas avoir du tout ou très peu de relations sociales. Cette solitude peut être choisie, ou bien subie en raison d’un trouble psychologique, de difficultés particulières ou d’un environnement difficile.

Même très entouré, il est possible de se sentir seul. Il s’agit d’un sentiment personnel qui ne dépend pas du nombre de personnes autour de soi, mais bien de la perception des relations avec les autres et de l’environnement.

Bon à savoir : le sentiment de solitude est une émotion créée par le manque d’interaction sociale.

Un isolement parfois subi et contraint

Dans certains cas, l’isolement est subi et contraint par un tiers, il peut s’agir d’un conjoint ou d’un collègue de travail qui exerce une pression et un isolement dont le but est d’induire une souffrance.

Dans ce cas de manipulation, il est difficile pour la victime de percevoir cette solitude comme une maltraitance, pourtant, il s’agit d’une étape nécessaire pour s’en sortir.

Quelles sont les caractéristiques de la solitude ?

Se sentir seul, c’est avoir très peu d’interactions avec les autres et vivre principalement dans son monde intérieur. Cette solitude se caractérise par :

  • un retrait ;
  • un repli sur soi ;
  • une timidité et un manque de confiance en soi ;
  • le sentiment de ne pas être compris par les autres ;
  • le fait de se sentir laissé-pour-compte, exclu ou jugé ;
  • le sentiment d’être différent et abandonné.

Se sentir seul peut être plus ou moins pesant. Pour certaines personnes, cette solitude choisie permet de prendre du recul sur soi, de réfléchir ou de méditer sur une situation. Pour d’autres, il s’agit d’une contrainte difficile à supporter qui peut avoir de graves conséquences sur la santé.

Quelles sont les conséquences de la solitude ?

Se sentir seul peut avoir de nombreuses conséquences psychologiques et physiques dans la vie quotidienne :

  • tristesse, dépression, idées suicidaires (chez les personnes âgées, la solitude multiplierait par deux les risques de décès précoce) ;
  • sentiment d'abandon, d'inutilité, d'être un fardeau pour les autres ;
  • sensation de manque et d'incomplétude ;
  • perte de confiance en soi ;
  • troubles anxieux, crises de panique ;
  • addictions ;
  • perte ou prise de poids ;
  • troubles du sommeil.

Bon à savoir : de façon générale, ces conséquences négatives affectent la personne qui subit sa solitude et non celle qui la choisit à certains moments.

À noter : mis en place le 1er octobre 2021, le 3114 est un numéro de téléphone gratuit, accessible 24 h/24 et 7 j/7. Il permet aux personnes en détresse psychologique ayant des idées noires, des profondes angoisses ou encore des pensées morbides d’être écoutées par un professionnel de la psychiatrie et de la santé mentale (psychiatre, infirmier spécialisé et psychologue). Ce numéro concerne aussi l'entourage des personnes à risque suicidaire et les personnes endeuillées.

Quels sont les troubles associés à la solitude ?

Se sentir seule, quand ce n'est pas un choix, peut être associé à certains troubles psychologiques et physiques :

Dans tous les cas, lorsque le sentiment de solitude devient pesant et difficile à vivre, il est important de se poser la question de la cause qui a mené à se sentir seul.

Bon à savoir : une aide psychologique apportée par un psychologue, le médecin traitant ou un psychiatre, permet de prendre du recul et de comprendre la situation.

Lire l'article

Ces pros peuvent vous aider