Aider un dépressif

Sommaire

 

Aider un dépressif passe non seulement par le fait de parler, mais aussi de reconnaître sa souffrance et sa maladie. Voici quelques autres pistes.

Aider un dépressif en thérapie : entrer dans sa démarche

Dans le cas de parents d'un enfant dépressif, aider l'enfant consiste :

  • à ne pas nier la souffrance ;
  • et à accompagner l'enfant dans une démarche thérapeutique.

Dans le cas d'un conjoint dépressif, il est conseillé d'accompagner la personne :

  • y compris lors d'un premier entretien avec un thérapeute ou un médecin ;
  • c'est une manière d'aider la personne dépressive à entrer dans une démarche de guérison.

Dans le cas d'une jeune mère en dépression post-partum (postnatale), le rôle du père est crucial dans la guérison de la mère et dans le développement psychomoteur du nourrisson.

Suicide : poser la question pour aider le dépressif

Dans de nombreuses formes de dépression, le suicide ou la tentative de suicide est le risque majeur de la maladie. Poser franchement la question peut permettre d'aider une personne dépressive en reconnaissant sa souffrance. Il ne faut jamais banaliser une tentative de suicide.

Bon à savoir : mis en place le 1er octobre 2021, le 3114 est un numéro de téléphone gratuit, accessible 24 h/24 et 7 j/7. Il permet aux personnes en détresse psychologique ayant des idées noires, des profondes angoisses ou encore des pensées morbides d’être écoutées par un professionnel de la psychiatrie et de la santé mentale (psychiatre, infirmier spécialisé et psychologue). Ce numéro concerne aussi l'entourage des personnes à risque suicidaire, les personnes endeuillées et les professionnels en lien avec des personnes suicidaires qui souhaitent obtenir des avis et des conseils spécialisés.

Aider le dépressif : proposer des solutions

Pour aider une personne dépressive, son entourage peut lui proposer une prise en charge à l'hôpital ou bien un changement d'environnement.

Proposer ou imposer une prise en charge à l'hôpital

Dans les cas de dépression bipolaire ou maniaco-dépressive, on peut aider la personne dépressive :

  • en demandant une hospitalisation ;
  • ou en la proposant au malade en accord avec le médecin.

Permettre à la personne dépressive de changer d'environnement

Pour aider le malade, on peut :

  • lui proposer des vacances, une retraite, une mise à l'écart de l'environnement habituel de la personne dépressive : pour l'aider à prendre du recul et identifier les causes de la dépression ;
  • lui éviter d'être en présence de personnes déprimantes ou qui enferment la personne dans des injonctions paradoxales (contradictoires) : aide la personne à sortir de sa dépression et éventuellement à en prendre conscience.

Dans le cas de familles dépressives, il est conseillé de s'engager ensemble dans une thérapie familiale pour sortir des schémas pathogènes de fonctionnement.

Ces pros peuvent vous aider